L’activité économique > L'activité économique - en lire plus


Le développement économique et industriel du territoire de Bazancourt

La commune depuis le 19ème siècle s’est développé industriellement tout en maintenant sa tradition de vocation agricole.

Si certaines industries sont désormais souvenir d’un passé plus ou moins récent (Les paillons pour les emballages de pailles tressées, Lelarge pour le textile et le fil cannelé), d’autres poursuivent leur parcours se modernisant, se diversifiant (la sucrerie de Bazancourt depuis les années cinquante, membre de Cristal Union aujourd’hui, Gunnebo, ex Fichet Bauche, usine présente à Bazancourt depuis plus de 100 ans célèbre pour ses coffres forts !).
Depuis depuis le début des années 90, Bazancourt connaît un nouvel essor industriel avec l’arrivée en 1989 d’ARD (Agro-industrie Recherches et Développements).

La société est crée sur le territoire de Pomacle en limite de Bazancourt.

Elle permet de chercher, de trouver et de mettre au point de nouvelles valorisations respectueuses de l’environnement aux agro ressources de ses actionnaires. Pour mener à bien sa mission ARD a développé des compétences dans :

  • La raffinerie végétale
  • Les biotechnologies blanches pour la production de bio carburants, d’acides et des solvants organiques et de biopolymères
  • La chimie verte et plus particulièrement dans la synthèse d’une gamme de détergents biodégradables.

A sa suite, arrive en 1992 l’usine Chamtor. Créée sous l’impulsion du monde agricole et du maire de l’époque Michel Prévoteau, l’usine Chamtor transforme et valorise le blé de sa région. 200 collaborateurs participent 24h/24h à la valorisation de 40 000 tonnes de blé par an et réalisent un chiffre d’affaires de 120 M€ dont la moitié à l’exportation.

C’est donc tout naturellement suite à ces développements d’agro ressources que début 2005, les deux régions Champagne-Ardenne et Picardie ont présenté une candidature commune pour le label « pôle de compétivité » dans ce domaine précis des agro-ressources. Le Président de la République Jacques Chirac s’est rendu à Bazancourt le 30 août 2005 afin d’inaugurer officiellement le pôle champagne-Ardenne Picardie et visiter également le site de la future usine d’éthanol de Bazancourt.

En juin 2006, c’est l’arrivée de Cristanol. Cent cinquante millions d’hectolitres d’éthanol, C’est la production de la distillerie Cristanol à Bazancourt . Après 18 mois de travaux, Cristanol marche à plein régime.


Le capital de Cristanol est contrôlé à 65 % par le groupe sucrier Cristal-Union, et à 35 % par un ensemble de coopératives céréalières dont Champagne Céréales est le chef de file. Les 2 partenaires ont constitués Cristanol pour la production de bio-éthanol, dans le prolongement de leurs coopérations antérieures dans le développement de la recherche en agro-industrie.
La capacité de production de l’unité de bio-éthanol de Cristanol est de 280 000 tonnes, soit environ 3 millions d’hectolitres par an, produits à partir de blé et de betteraves cultivés sur une superficie de 70 000 ha.

L’investissement dans la création de l’unité de production de bio-éthanol à Bazancourt est de 200 millions d’euros.

Le pôle de compétitivité est désormais lancé, son développement est porté d’une part, par la Communauté de communes de la Vallée de la Suippe a qui la compétence économique a été transférée depuis 2004 (http://www.ccvs.fr/), d’autre part par la chambre de commerces et d’industries de Reims (www.reims.cci.fr/) et depuis peu par le syndicat du Nord Rémois.



BAZANCOURT EN 1 CLIC

culturel

Accès direct

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre
newsletter et restez informés !


SAISISSEZ VOTRE EMAIL