Le mot du Maire


Yannick KERHARO, Maire de Bazancourt
C’est la rentrée !
L’été touchant à sa fin, chacun a retrouvé avec ce mois de septembre ses occupations professionnelles comme ses activités sportives, culturelles ou de loisirs.
En accueillant 109 enfants en maternelle et 183 en élémentaire, nos écoles du groupe scolaire René Chazot connaissent le succès en complément des 528 élèves du collège Georges Charpak dont 128 de Bazancourt. C’est aussi l’occasion en cette rentrée scolaire de souhaiter la bienvenue à Madame Mayeur, la nouvelle Directrice de l’école maternelle et à Madame Degonville, Principale du collège et à son Adjointe, Madame Guidat.
Avec la Roumanie, pays mis à l’honneur pour cette saison culturelle 2018/2019 qui sera lancée samedi 22 septembre dès 16h00 à La Filature avec différents spectacles offerts à tous, c’est Gabriel Catalin-Manéa, jeune roumain que nous accueillons et qui nous fera découvrir les richesses de cette partie des Balkans.
Par ailleurs, avec cette rentrée et avant la fin de cette année, le Conseil Municipal, en partenariat avec la
Communauté Urbaine du Grand Reims et le Conseil Départemental de la Marne, devra avoir arrêté le projet définitif de restructuration des rues de Roizy, Gibout et Voguet tant sur le plan technique que sur le plan financier. Une réunion de
présentation publique sera programmée début 2019 afin de vous exposer les détails de cette opération importante et son calendrier opérationnel.
Concernant la réinstallation d’une activité commerciale, une opération complexe car il s’agit d’une démarche purement privée même si le Conseil Municipal fait le nécessaire pour accompagner les candidats à la reprise, je confirme l’intérêt
d’au moins trois enseignes pour s’implanter dans notre commune avec pour chacune des projets différents. Aussi, dès que le bâtiment existant aura été repris, nous espérons pouvoir retenir dans les prochains mois l’enseigne qui
permettra de proposer aux habitants l’offre commerciale de proximité la plus intéressante en 2019.
Enfin, chaque famille Couriate étant invitée, je compte sur votre participation aux activités commémoratives
organisées les 6 et 7 octobre prochains dans le cadre du Centenaire de la libération de Bazancourt et décrites dans la plaquette jointe à cette lettre mensuelle.
septembre 2018 - N°303
C’est la rentrée !
L’été touchant à sa fin, chacun a retrouvé avec ce mois de septembre ses occupations professionnelles comme ses activités sportives, culturelles ou de loisirs.
En accueillant 109 enfants en maternelle et 183 en élémentaire, nos écoles du groupe scolaire René Chazot connaissent le succès en complément des 528 élèves du collège Georges Charpak dont 128 de Bazancourt. C’est aussi l’occasion en cette rentrée scolaire de souhaiter la bienvenue à Madame Mayeur, la nouvelle Directrice de l’école maternelle et à Madame Degonville, Principale du collège et à son Adjointe, Madame Guidat.
Avec la Roumanie, pays mis à l’honneur pour cette saison culturelle 2018/2019 qui sera lancée samedi 22 septembre dès 16h00 à La Filature avec différents spectacles offerts à tous, c’est Gabriel Catalin-Manéa, jeune roumain que nous accueillons et qui nous fera découvrir les richesses de cette partie des Balkans.
Par ailleurs, avec cette rentrée et avant la fin de cette année, le Conseil Municipal, en partenariat avec la
Communauté Urbaine du Grand Reims et le Conseil Départemental de la Marne, devra avoir arrêté le projet définitif de restructuration des rues de Roizy, Gibout et Voguet tant sur le plan technique que sur le plan financier. Une réunion de
présentation publique sera programmée début 2019 afin de vous exposer les détails de cette opération importante et son calendrier opérationnel.
Concernant la réinstallation d’une activité commerciale, une opération complexe car il s’agit d’une démarche purement privée même si le Conseil Municipal fait le nécessaire pour accompagner les candidats à la reprise, je confirme l’intérêt
d’au moins trois enseignes pour s’implanter dans notre commune avec pour chacune des projets différents. Aussi, dès que le bâtiment existant aura été repris, nous espérons pouvoir retenir dans les prochains mois l’enseigne qui
permettra de proposer aux habitants l’offre commerciale de proximité la plus intéressante en 2019.
Enfin, chaque famille Couriate étant invitée, je compte sur votre participation aux activités commémoratives
organisées les 6 et 7 octobre prochains dans le cadre du Centenaire de la libération de Bazancourt et décrites dans la plaquette jointe à cette lettre mensuelle.
septembre 2018 - N°303
C’est la rentrée !
L’été touchant à sa fin, chacun a retrouvé avec ce mois de septembre ses occupations professionnelles comme ses activités sportives, culturelles ou de loisirs.
En accueillant 109 enfants en maternelle et 183 en élémentaire, nos écoles du groupe scolaire René Chazot connaissent le succès en complément des 528 élèves du collège Georges Charpak dont 128 de Bazancourt. C’est aussi l’occasion en cette rentrée scolaire de souhaiter la bienvenue à Madame Mayeur, la nouvelle Directrice de l’école maternelle et à Madame Degonville, Principale du collège et à son Adjointe, Madame Guidat.
Avec la Roumanie, pays mis à l’honneur pour cette saison culturelle 2018/2019 qui sera lancée samedi 22 septembre dès 16h00 à La Filature avec différents spectacles offerts à tous, c’est Gabriel Catalin-Manéa, jeune roumain que nous accueillons et qui nous fera découvrir les richesses de cette partie des Balkans.
Par ailleurs, avec cette rentrée et avant la fin de cette année, le Conseil Municipal, en partenariat avec la
Communauté Urbaine du Grand Reims et le Conseil Départemental de la Marne, devra avoir arrêté le projet définitif de restructuration des rues de Roizy, Gibout et Voguet tant sur le plan technique que sur le plan financier. Une réunion de
présentation publique sera programmée début 2019 afin de vous exposer les détails de cette opération importante et son calendrier opérationnel.
Concernant la réinstallation d’une activité commerciale, une opération complexe car il s’agit d’une démarche purement privée même si le Conseil Municipal fait le nécessaire pour accompagner les candidats à la reprise, je confirme l’intérêt
d’au moins trois enseignes pour s’implanter dans notre commune avec pour chacune des projets différents. Aussi, dès que le bâtiment existant aura été repris, nous espérons pouvoir retenir dans les prochains mois l’enseigne qui
permettra de proposer aux habitants l’offre commerciale de proximité la plus intéressante en 2019.
Enfin, chaque famille Couriate étant invitée, je compte sur votre participation aux activités commémoratives
organisées les 6 et 7 octobre prochains dans le cadre du Centenaire de la libération de Bazancourt.
 
Si cette fin d‘année 2018 est plutôt marquée par le jaune alors que traditionnellement ce sont les lumières et les paillettes qui l’emportent, c’est bien parce que certains qui se sentent déclassés, qui veulent plus de sécurité mais s’insurgent contre les règles de l’Etat de droit ont décidé de manifester leur ras-le-bol. Des revendications hétérogènes, individualistes et parfois contradictoires dont quelque unes sont manifestement légitimes, mais qui ne constituent pas globalement la base d’un projet partagé de nouvelle société. Nous ne pouvons plus nous contenter de condamner cette crise inédite dans sa forme et dans la violence qu’elle engendre et encore moins accepter que certains soufflent sur les braises.
Dans ce contexte de souffrances et de haine qui met en avant une partie de la France qui ne s’en sort plus, le Président de la République a proposé des réponses fortes et partagées par le monde économique. Un nouveau projet politique, social, entrepreneurial et digital est à construire avec les Français. A la demande actuelle de justice sociale et de plus de reconnaissance, n’opposons pas brutalement l’inébranlable sérieux budgétaire.
Il est temps de recoller les morceaux ! C’est le vœu le plus solennel que nous pouvons souhaiter à l’ensemble de nos concitoyens !
Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous souhaite à tous d’excellentes Fêtes, une bonne Année 2019 et de repousser ensemble les frontières du possible basé sur la réconciliation nationale permettant d’accéder à un avenir meilleur.
 
Si cette fin d‘année 2018 est plutôt marquée par le jaune alors que traditionnellement ce sont les lumières et les paillettes qui l’emportent, c’est bien parce que certains qui se sentent déclassés, qui veulent plus de sécurité mais s’insurgent contre les règles de l’Etat de droit ont décidé de manifester leur ras-le-bol. Des revendications hétérogènes, individualistes et parfois contradictoires dont quelque unes sont manifestement légitimes, mais qui ne constituent pas globalement la base d’un projet partagé de nouvelle société. Nous ne pouvons plus nous contenter de condamner cette crise inédite dans sa forme et dans la violence qu’elle engendre et encore moins accepter que certains soufflent sur les braises.
Dans ce contexte de souffrances et de haine qui met en avant une partie de la France qui ne s’en sort plus, le Président de la République a proposé des réponses fortes et partagées par le monde économique. Un nouveau projet politique, social, entrepreneurial et digital est à construire avec les Français. A la demande actuelle de justice sociale et de plus de reconnaissance, n’opposons pas brutalement l’inébranlable sérieux budgétaire.
Il est temps de recoller les morceaux ! C’est le vœu le plus solennel que nous pouvons souhaiter à l’ensemble de nos concitoyens !
Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous souhaite à tous d’excellentes Fêtes, une bonne Année 2019 et de repousser ensemble les frontières du possible basé sur la réconciliation nationale permettant d’accéder à un avenir meilleur.
Grand Débat National
 
Depuis plus de deux mois désormais, chaque samedi la violence s’impose dans de nombreuses villes. La France tourne au ralenti aggravant les difficultés de nombreuses entreprises et de familles qui se retrouvent au chômage technique. Manifestement, les fractures qui se creusent entre les citoyens et les décideurs alors qu’elles étaient signalées depuis longtemps par certaines instances de la démocratie participative, ont été parfaitement ignorées. Avec le mouvement des gilets jaunes, c’est une période d’interrogations et d’incertitudes qui se confirme et une partie de la population qui souffre a besoin d’être entendue, de comprendre ce qu’on attend d’elle et de participer à l’évolution de notre modèle de société.
 
À l’occasion du débat national présenté par le gouvernement, je propose qu’avec celles et ceux qui souhaitent parler, échanger et débattre librement des 4 grands thèmes retenus en respectant chacun et les valeurs républicaines, nous puissions nous réunir pour proposer de nouvelles idées et de nouvelles manières d’envisager l’avenir de notre pays.
J’ai donc programmé 4 réunions qui se tiendront, selon le nombre de participants, à la salle Michel Prévoteau ou à la Mairie et qui permettront de débattre par ateliers d’une quinzaine de personnes aux dates suivantes :
- Mardi 19 février de 18h30 à 20h30 sur le thème des impôts et de la dépense publique.
- Mardi 26 février de 18h30 à 20h30 sur le thème de l’organisation de l’état et des services publics.
- Vendredi 1er mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la transition écologique.
- Mardi 5 mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté.
Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, je demande à chacun de s’inscrire en mairie de Bazancourt par téléphone au 03.26.91.10.00 ou par mail à commune-bazancourt51@wanadoo.fr au plus tard 2 jours avant chacune des dates indiquées.
 
Par ailleurs, un cahier de doléances est également disponible à l’accueil de la mairie.
Avec cette opportunité de nous exprimer, nous pouvons espérer contribuer à changer ce qui ne va plus et participer à la construction d’un monde meilleur.
Grand Débat National
 
Depuis plus de deux mois désormais, chaque samedi la violence s’impose dans de nombreuses villes. La France tourne au ralenti aggravant les difficultés de nombreuses entreprises et de familles qui se retrouvent au chômage technique. Manifestement, les fractures qui se creusent entre les citoyens et les décideurs alors qu’elles étaient signalées depuis longtemps par certaines instances de la démocratie participative, ont été parfaitement ignorées. Avec le mouvement des gilets jaunes, c’est une période d’interrogations et d’incertitudes qui se confirme et une partie de la population qui souffre a besoin d’être entendue, de comprendre ce qu’on attend d’elle et de participer à l’évolution de notre modèle de société.
 
À l’occasion du débat national présenté par le gouvernement, je propose qu’avec celles et ceux qui souhaitent parler, échanger et débattre librement des 4 grands thèmes retenus en respectant chacun et les valeurs républicaines, nous puissions nous réunir pour proposer de nouvelles idées et de nouvelles manières d’envisager l’avenir de notre pays.
J’ai donc programmé 4 réunions qui se tiendront, selon le nombre de participants, à la salle Michel Prévoteau ou à la Mairie et qui permettront de débattre par ateliers d’une quinzaine de personnes aux dates suivantes :
- Mardi 19 février de 18h30 à 20h30 sur le thème des impôts et de la dépense publique.
- Mardi 26 février de 18h30 à 20h30 sur le thème de l’organisation de l’état et des services publics.
- Vendredi 1er mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la transition écologique.
- Mardi 5 mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté.
Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, je demande à chacun de s’inscrire en mairie de Bazancourt par téléphone au 03.26.91.10.00 ou par mail à commune-bazancourt51@wanadoo.fr au plus tard 2 jours avant chacune des dates indiquées.
 
Par ailleurs, un cahier de doléances est également disponible à l’accueil de la mairie.
Avec cette opportunité de nous exprimer, nous pouvons espérer contribuer à changer ce qui ne va plus et participer à la construction d’un monde meilleur.
Grand Débat National
 
Depuis plus de deux mois désormais, chaque samedi la violence s’impose dans de nombreuses villes. La France tourne au ralenti aggravant les difficultés de nombreuses entreprises et de familles qui se retrouvent au chômage technique. Manifestement, les fractures qui se creusent entre les citoyens et les décideurs alors qu’elles étaient signalées depuis longtemps par certaines instances de la démocratie participative, ont été parfaitement ignorées. Avec le mouvement des gilets jaunes, c’est une période d’interrogations et d’incertitudes qui se confirme et une partie de la population qui souffre a besoin d’être entendue, de comprendre ce qu’on attend d’elle et de participer à l’évolution de notre modèle de société.
 
À l’occasion du débat national présenté par le gouvernement, je propose qu’avec celles et ceux qui souhaitent parler, échanger et débattre librement des 4 grands thèmes retenus en respectant chacun et les valeurs républicaines, nous puissions nous réunir pour proposer de nouvelles idées et de nouvelles manières d’envisager l’avenir de notre pays.
J’ai donc programmé 4 réunions qui se tiendront, selon le nombre de participants, à la salle Michel Prévoteau ou à la Mairie et qui permettront de débattre par ateliers d’une quinzaine de personnes aux dates suivantes :
- Mardi 19 février de 18h30 à 20h30 sur le thème des impôts et de la dépense publique.
- Mardi 26 février de 18h30 à 20h30 sur le thème de l’organisation de l’état et des services publics.
- Vendredi 1er mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la transition écologique.
- Mardi 5 mars de 18h30 à 20h30 sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté.
Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, je demande à chacun de s’inscrire en mairie de Bazancourt par téléphone au 03.26.91.10.00 ou par mail à commune-bazancourt51@wanadoo.fr au plus tard 2 jours avant chacune des dates indiquées.
 
Par ailleurs, un cahier de doléances est également disponible à l’accueil de la mairie.
Avec cette opportunité de nous exprimer, nous pouvons espérer contribuer à changer ce qui ne va plus et participer à la construction d’un monde meilleur.
Madame, Monsieur,
 
Les entreprises devant réaliser les travaux de restructuration des rues de la République (depuis le pont), Voguet, Gibout et de Roizy devant être retenues lors du Conseil Municipal du 22 mars, ce secteur va connaître dès la fin du mois de profondes perturbations avec les premières interventions durant 6 à 8 semaines sur les réseaux d’eau potable et d’assainissement, puis de fin avril à mi-juin sur les réseaux d’électricité et de télécommunications. La circulation y sera restreinte soit par alternance, soit par déviation. C’est à partir de juin jusqu’à la fin de l’année qu’une déviation totale sera mise en place avec un itinéraire de contournement de la commune. Bien évidemment, l’accès aux commerces et aux artisans ainsi que pour les riverains sera maintenu tout au long du chantier. Des informations plus précises vous seront communiquées dans les prochaines semaines dès que le phasage du chantier aura été validé définitivement.
Quant au supermarché, après un an de discussions et de négociations complexes entre le gérant, le groupe Intermarché et la commune, le dossier semble désormais évoluer favorablement puisqu’un compromis de vente est sur le point d’être signé pour une acquisition définitive courant mai. Si en mars les travaux de démolition du vieil hangar agricole jouxtant le supermarché et de quelques aménagements sont bien programmés, c’est en avril que pourraient être déposées les premières demandes d’autorisation d’urbanisme pour le retour d’une nouvelle enseigne commerciale de proximité sur le site. Compte tenu des délais d’instruction de ces procédures d’une part,  et des délais de construction des équipements et divers agencements prévus d’autre part, on ne peut espérer une ouverture du magasin avant le mois d’octobre 2019.
Je rappellerai aussi - comme je l’écrivais il y a un an - que si nous voulons une offre de services, commerciale et artisanale de proximité performante et attractive, il nous faut la soutenir en privilégiant les enseignes du village. Consommer localement, c’est pérenniser les activités existantes et assurer une solidarité entre les générations. C’est aussi faire un geste citoyen pour les métiers présents et limiter les déplacements pour plus d’écologie. 
Budget 2019
 
Réuni en séance plénière le 4 avril 2019, le Conseil Municipal a voté le budget primitif de la commune équilibré en dépenses et en recettes à 3 372 610 € pour la section de fonctionnement dont 1 112 465 € transférés à la section d’investissement. Le montant global de cette section d’investissement est ainsi porté à 3 268 180 € compte tenu des restes encore à réaliser (329 171 €), des subventions prévues (641 700 €) et d’autres recettes complémentaires (388 490 €).
À l’occasion de ce dernier budget du mandat, la conjugaison de la réduction des dépenses de fonctionnement qui baissent par rapport aux années passées et de l’augmentation des recettes liées à l’accroissement des bases de valeur locative des entreprises et des nouvelles constructions permet d’améliorer notre autofinancement. 
Notre capacité à financer des gros travaux sans avoir recours à l’emprunt provient aussi de notre dette qui régresse fortement et de « l’effet Grand Reims » qui génère plus de 200 000 € de ressources nouvelles annuelles grâce à des contributions obligatoires que nous ne versons plus aujourd’hui et des recettes inédites comme la dotation de solidarité communautaire.
Parmi les grands investissements déjà retenus, notons :
- la restructuration des rues de Roizy, du Dr Gibout, du Dr Voguet et de la République (1 521 000 €),
- la déviation de Bazancourt/Pomacle (400 000 €),
- le local de canoë-kayak (370 000 €),
- des acquisitions foncières (300 000 €).
En complément de ces décisions, le Conseil Municipal a voté la création d’un budget annexe « supermarché » permettant, grâce à un bail à construction, le financement de l’implantation d’une nouvelle enseigne, d’équipements complémentaires et de l’extension du parking.
Quant aux impôts, le Conseil Municipal de Bazancourt et le Conseil Communautaire du Grand Reims ont décidé de ne pas modifier les taux d’imposition pour 2019 :
- taxe d’habitation : 6,82 % pour la commune (CU : 8,87 %),
- taxe sur le foncier bâti : 17,01 % pour la commune (CU : 1,45 %),
- taxe sur le foncier non bâti : 5,99 % pour la commune (CU : 7,08 %).
- taxe d’enlèvement des ordures ménagères : 7,08 % pour la CU.
Lors de sa session de novembre, le Conseil Municipal a validé les différentes composantes (plans, surfaces,
architecture, matériaux …) du programme de reconstruction de la base de canoë-kayak. Ce projet rendu
nécessaire pour répondre aux normes techniques, environnementales et de sécurité remplacera les installations existantes désormais désuètes qui ont été bâties lors des 53 ans d’existence du club. Un club qui a formé et qui forme encore des jeunes qui réussissent au niveau régional voire national avec une intégration régulière dans les équipes de France.
Je souhaite aussi souligner le rôle de sentinelles de la Suippe de cette cinquantaine d’adhérents qui pratiquent le canoë et qui participent régulièrement au nettoyage de la rivière ; plus d’une tonne de déchets de toute nature ayant été collectés encore récemment.
Ce projet qui sera implanté parallèlement à la Suippe sur une parcelle du diocèse en cours d’acquisition, intègrera une douzaine de places de stationnement le long de la rue de la Passerelle et un bâtiment qui offrira les locaux suivants : un espace de stockage dédié au rangement des bateaux, un atelier d’entretien et de réparation, ainsi qu’un bureau et un espace de détente.
Nous espérons que cette réalisation qui offrira des conditions de pratique sportive favorables et qui devrait
bénéficier d’aides de la Région Grand Est, du Conseil Départemental de la Marne et de la Communauté Urbaine du Grand Reims permettra l’émergence de nouveaux talents qui porteront haut les couleurs de Bazancourt.
Lors de sa session de novembre, le Conseil Municipal a validé les différentes composantes (plans, surfaces,
architecture, matériaux …) du programme de reconstruction de la base de canoë-kayak. Ce projet rendu
nécessaire pour répondre aux normes techniques, environnementales et de sécurité remplacera les installations existantes désormais désuètes qui ont été bâties lors des 53 ans d’existence du club. Un club qui a formé et qui forme encore des jeunes qui réussissent au niveau régional voire national avec une intégration régulière dans les équipes de France.
Je souhaite aussi souligner le rôle de sentinelles de la Suippe de cette cinquantaine d’adhérents qui pratiquent le canoë et qui participent régulièrement au nettoyage de la rivière ; plus d’une tonne de déchets de toute nature ayant été collectés encore récemment.
Ce projet qui sera implanté parallèlement à la Suippe sur une parcelle du diocèse en cours d’acquisition, intègrera une douzaine de places de stationnement le long de la rue de la Passerelle et un bâtiment qui offrira les locaux suivants : un espace de stockage dédié au rangement des bateaux, un atelier d’entretien et de réparation, ainsi qu’un bureau et un espace de détente.
Nous espérons que cette réalisation qui offrira des conditions de pratique sportive favorables et qui devrait
bénéficier d’aides de la Région Grand Est, du Conseil Départemental de la Marne et de la Communauté Urbaine du Grand Reims permettra l’émergence de nouveaux talents qui porteront haut les couleurs de Bazancourt.
Travaux de voirie 
1) À compter du 5 juin jusqu’à début juillet, les 2 voies de l’A34 dans le sens de Rethel vers Reims (partie Ouest) seront complètement refaites entre les échangeurs n° 23 (Les Sohettes) et n° 24 (Mogador). En conséquence, certaines des bretelles d’accès étant fermées, une déviation sera mise en place soit par Pomacle, soit sur la partie Est de l’A34 où la circulation se fera à double sens. Attention aux temps de trajet qui s’en trouveront allongés !
2) Le chantier de la déviation routière entre le giratoire situé sur la RD30 en sortie sud de Bazancourt et la Croix Godinot sur la RD74 progressant rapidement, la route entre Boult/Suippe et Fresne pourrait être rendue à la circulation dès la mi-juin et la nouvelle route terminée pour juillet.
3) Le déploiement de la fibre optique dans Bazancourt débutera dans quelques semaines par l’aiguillage de tous les fourreaux de télécommunication puis l’implantation de 3 armoires de sous-répartition du futur réseau, place du général Leclerc, à l’intersection des rues Jean-Jaurès et de l’Espérance ainsi que près de l’entrée du Parc de Gersheim. La fibre étant amenée devant chaque propriété pour la fin de cet été, les opérateurs de télécommunication contacteront les particuliers entre fin 2019 et début 2020 en vue de leur raccordement éventuel au Très Haut Débit.
4) Compte tenu des risques avérés d’accident dus aux importants travaux des rues Gibout, Voguet et de Roizy, je rappelle que l’accès en est limité et les règles de circulation doivent y être impérativement respectées. Concernant ce secteur actuellement en chantier, j’invite, par solidarité, tous les habitants à privilégier les commerces et artisans qui s’y trouvent afin d’en préserver leur existence dans l’attente du retour à la normale.
Supermarché
La commune ayant enfin acquis les locaux de l’ancien Intermarché depuis quelques jours, des travaux de remise en état et d’aménagement du site sont en cours. Comme le Conseil Municipal a décidé à l’unanimité de revendre ce bien à une société spécialisée dans l’investissement commercial, la nouvelle enseigne devrait communiquer les coordonnées du futur gérant et déposer les demandes d’autorisation d’urbanisme liées aux aménagements du magasin, à l’extension du parking et à l’implantation d’une nouvelle activité d’ici la fin du mois. S’ensuivront encore 3 à 4 mois d’instruction puis 2 à 3 mois de travaux avant l’ouverture de l’ensemble commercial.
Élections européennes du 26 mai
Chaque électeur inscrit dans la commune a reçu désormais sa carte d’électeur qui précise le numéro
du bureau de vote (1 ou 2) auquel il est rattaché.
Je rappelle que pour voter, il faut présenter obligatoirement à l’accueil du bureau de vote 
un justificatif d’identité et la nouvelle carte d’électeur.
Travaux de voirie 
1) À compter du 5 juin jusqu’à début juillet, les 2 voies de l’A34 dans le sens de Rethel vers Reims (partie Ouest) seront complètement refaites entre les échangeurs n° 23 (Les Sohettes) et n° 24 (Mogador). En conséquence, certaines des bretelles d’accès étant fermées, une déviation sera mise en place soit par Pomacle, soit sur la partie Est de l’A34 où la circulation se fera à double sens. Attention aux temps de trajet qui s’en trouveront allongés !
2) Le chantier de la déviation routière entre le giratoire situé sur la RD31 en sortie sud de Bazancourt et la Croix Godinot sur la RD74 progressant rapidement, la route entre Boult/Suippe et Fresne pourrait être rendue à la circulation dès la mi-juin et la nouvelle route terminée pour juillet.
3) Le déploiement de la fibre optique dans Bazancourt débutera dans quelques semaines par l’aiguillage de tous les fourreaux de télécommunication puis l’implantation de 3 armoires de sous-répartition du futur réseau, place du général Leclerc, à l’intersection des rues Jean-Jaurès et de l’Espérance ainsi que près de l’entrée du Parc de Gersheim. La fibre étant amenée devant chaque propriété pour la fin de cet été, les opérateurs de télécommunication contacteront les particuliers entre fin 2019 et début 2020 en vue de leur raccordement éventuel au Très Haut Débit.
4) Compte tenu des risques avérés d’accident dus aux importants travaux des rues Gibout, Voguet et de Roizy, je rappelle que l’accès en est limité et les règles de circulation doivent y être impérativement respectées. Concernant ce secteur actuellement en chantier, j’invite, par solidarité, tous les habitants à privilégier les commerces et artisans qui s’y trouvent afin d’en préserver leur existence dans l’attente du retour à la normale.
 
Supermarché
La commune ayant enfin acquis les locaux de l’ancien Intermarché depuis quelques jours, des travaux de remise en état et d’aménagement du site sont en cours. Comme le Conseil Municipal a décidé à l’unanimité de revendre ce bien à une société spécialisée dans l’investissement commercial, la nouvelle enseigne devrait communiquer les coordonnées du futur gérant et déposer les demandes d’autorisation d’urbanisme liées aux aménagements du magasin, à l’extension du parking et à l’implantation d’une nouvelle activité d’ici la fin du mois. S’ensuivront encore 3 à 4 mois d’instruction puis 2 à 3 mois de travaux avant l’ouverture de l’ensemble commercial.
 
Élections européennes du 26 mai
Chaque électeur inscrit dans la commune a reçu désormais sa carte d’électeur qui précise le numéro
du bureau de vote (1 ou 2) auquel il est rattaché.
Je rappelle que pour voter, il faut présenter obligatoirement à l’accueil du bureau de vote un justificatif d’identité et la nouvelle carte d’électeur.
 
Le Maire, Yannick KERHARO



Contactez-nous…






Actualités de Bazancourt

23 Mai 2019
TRAVAUX ET COLLECTE D'ORDURES MÉNAGÈRES

Dans le secteur des travaux, à compter du mercredi 29 mai 2019, le service de la CUGR mettra à disposition des bacs collectifs à l’effet d’y recueillir vos ordures ménagères.


30 Avril 2019
COLLECTE DES POUBELLES REPORTÉE AU 4 MAI



Agenda




BAZANCOURT EN 1 CLIC

culturel

Accès direct

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre
newsletter et restez informés !


SAISISSEZ VOTRE EMAIL