Le mot du Maire


Yannick KERHARO, Maire de Bazancourt

Madame, Monsieur,

Lors de sa séance d’avril, le Conseil Municipal a voté le budget primitif de la
commune équilibré en dépenses et en recettes à 3 371 118 € pour la section de
fonctionnement dont 910 233 € de virement à la section d’investissement. Ainsi, le
montant global de cette section d’investissement est porté à 1 789 699 € compte-tenu
des restes encore à réaliser.
À ces montants, il faut retenir, comme je l’écrivais l’an dernier à pareille époque,
qu’environ 230 000 € ont été prélevées définitivement de notre budget en faveur de la
communauté urbaine pour qu’elle exerce des compétences que nous n’avons plus à
financer telles que l’éclairage public, le service d’incendie et de secours, les travaux
d’entretien et d’investissement des voiries communales.
Ce budget prévisionnel, dont les recettes attendues sont en hausse de 16,5 % par
rapport à 2017, permet de dégager un autofinancement qui augmente de 37% et qui
servira, en complément des subventions sollicitées, à financer les programmes prévus
cette année et en 2019 comme les rues de Roizy, Gibout et Voguet, le bâtiment du
canoë-kayak et la déviation en partie. Outre ces travaux à venir, le conseil a souhaité
porter un effort particulier sur les acquisitions foncières notamment au coeur du village
pour améliorer et accompagner les conditions de reprise et d’implantation d’un
supermarché. À ce sujet, quatre enseignes différentes ont déjà montré leur
intérêt pour reprendre une activité commerciale à Bazancourt.
Nous constatons donc que si le budget communal permet de dégager de
nouvelles marges, c’est grâce à la Communauté Urbaine qui permet à Bazancourt
d’économiser 155 000 € en ne contribuant plus obligatoirement au Fonds de
Péréquation des Intercommunalités et des Communes (FPIC). En complément de nos
travaux, j’ajouterai que le Grand Reims a programmé la réalisation de la rue de l’Egalité
cette année pour 230 000 € et procédera au changement des candélabres des rues Pierre
et Marie Curie, Jean Moulin, la place du Mail, l’Espace Jean Monnet et la rue de
l'Espérance, pour environ 73 800 €.
Quant à la fiscalité communale, le conseil municipal de Bazancourt,
compte-tenu de la bonne situation financière de la commune, a décidé de ne pas
augmenter la part communale des taux d’imposition (taxe d’habitation, foncier bâti et
foncier non bâti) comme l’a fait également le Conseil Communautaire du Grand Reims.
Dans le cadre de cet environnement fiscal plutôt favorable, il nous faudra
cependant rester attentif à la réforme de la taxe d’habitation quant à sa suppression
progressive et aux modalités de compensation par l’État.
Lors de sa séance d’avril, le Conseil Municipal a voté le budget primitif de la
commune équilibré en dépenses et en recettes à 3 371 118 € pour la section de
fonctionnement dont 910 233 € de virement à la section d’investissement. Ainsi, le
montant global de cette section d’investissement est porté à 1 789 699 € compte-tenu
des restes encore à réaliser.
À ces montants, il faut retenir, comme je l’écrivais l’an dernier à pareille époque,
qu’environ 230 000 € ont été prélevées définitivement de notre budget en faveur de la
communauté urbaine pour qu’elle exerce des compétences que nous n’avons plus à
financer telles que l’éclairage public, le service d’incendie et de secours, les travaux
d’entretien et d’investissement des voiries communales.
Ce budget prévisionnel, dont les recettes attendues sont en hausse de 16,5 % par
rapport à 2017, permet de dégager un autofinancement qui augmente de 37% et qui
servira, en complément des subventions sollicitées, à financer les programmes prévus
cette année et en 2019 comme les rues de Roizy, Gibout et Voguet, le bâtiment du
canoë-kayak et la déviation en partie. Outre ces travaux à venir, le conseil a souhaité
porter un effort particulier sur les acquisitions foncières notamment au coeur du village
pour améliorer et accompagner les conditions de reprise et d’implantation d’un
supermarché. À ce sujet, quatre enseignes différentes ont déjà montré leur
intérêt pour reprendre une activité commerciale à Bazancourt.
Nous constatons donc que si le budget communal permet de dégager de
nouvelles marges, c’est grâce à la Communauté Urbaine qui permet à Bazancourt
d’économiser 155 000 € en ne contribuant plus obligatoirement au Fonds de
Péréquation des Intercommunalités et des Communes (FPIC). En complément de nos
travaux, j’ajouterai que le Grand Reims a programmé la réalisation de la rue de l’Egalité
cette année pour 230 000 € et procédera au changement des candélabres des rues Pierre
et Marie Curie, Jean Moulin, la place du Mail, l’Espace Jean Monnet et la rue de
l'Espérance, pour environ 73 800 €.
Quant à la fiscalité communale, le conseil municipal de Bazancourt,
compte-tenu de la bonne situation financière de la commune, a décidé de ne pas
augmenter la part communale des taux d’imposition (taxe d’habitation, foncier bâti et
foncier non bâti) comme l’a fait également le Conseil Communautaire du Grand Reims.
Dans le cadre de cet environnement fiscal plutôt favorable, il nous faudra
cependant rester attentif à la réforme de la taxe d’habitation quant à sa suppression
progressive et aux modalités de compensation par l’État.

Comme je vous l’avais annoncé il y a plusieurs mois, le Conseil Municipal, compte-tenu des problèmes récurrents d’odeurs présentes à certaines périodes de l’année, avait lancé une étude pour identifier les composés issus de l’activité du pôle agro-industriel et rejetés dans l’atmosphère pouvant être à l’origine des nuisances olfactives constatées.

Les objectifs de cette étude étaient :
- de caractériser chimiquement les odeurs,
- d’étudier la relation entre les odeurs et les composés chimiques en identifiant dans les meilleures conditions l’origine de ces nuisances,
- d’évaluer l’impact sur la qualité de l’air ambiant des potentiels polluants.

À ce jour, quatre campagnes de mesures ont été réalisées par ATMO Grand Est et le bureau d’études Odométric entre mai 2017 et janvier 2018 sur différents sites autour des usines pour tenir compte de l’orientation des vents. Un certain nombre de composés chimiques attendus au regard des process industriels existant sur la plaque industrielle ayant été analysés, les résultats de cette étude ont été présentés au comité de pilotage constitué d’élus et de représentants d’ATMO et des industriels. Comme je m’y étais engagé, les résultats de cette étude et les conditions dans lesquelles elle s’est déroulée vous seront présentés lors de la réunion publique organisée à ce sujet lundi 18 juin 2018 à 18h30 à La Filature. Je vous informe aussi que le dossier complet de cette étude sera en ligne sur le site d’ATMO Grand Est à compter de cette fin du mois de mai.

Par ailleurs, dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, la commune propose aux famillesqui le souhaitent de passer une journée sur le Chemin des Dames, samedi 9 juin 2018 ! Après un petit-déjeuner offert à La Filature, un autocar emmènera le groupe dans l’Aisne pour visiter la Caverne du Dragon, un haut-lieu stratégique de la Première Guerre mondiale, son musée, son histoire. Nous nous retrouverons ensuite pour un déjeuner à la brasserie "Le poilu" et l’après-midi sera consacré à une balade dans Craonne, un village martyrisé de 14/18. Si vous êtes intéressé, réservez sans tarder à La Filature au 03.26.48.65.00 car le nombre de places est limité à un bus ! Quant à la participation, il n’est demandé que 10 € par personne tout compris, le complément étant financé par la CAF et la commune.

   Le Maire,

   Yannick KERHARO



Contactez-nous…






Actualités de Bazancourt

01 Juin 2018
Plan Canicule 2018 : recensement des personnes vulnérables

La veille saisonnière du Plan National Canicule est activée depuis le 1er juin et se poursuivra jusqu’au 15 septembre. 
La Commune de Bazancourt reconduit le dispositif en cas de fortes chaleurs durant l'été. 
Toutes les personnes susceptibles d'être affectées par les effets de la chaleur sont invitées à s’inscrire sur le registre du Plan Canicule auprès de la mairie. 


14 Mai 2018
Travaux SNCF Réseau

SNCF Réseau, propriétaire de l’infrastructure ferroviaire, réalisera du 11 juin au 13 juillet 2018 et du 3 au 21 septembre 2018 des travaux de renouvellement des voies ferrées situées sur le territoire de la commune de Bazancourt dont une partie a lieu en zone urbaine. 
Il s’agira de travaux de jour, mais aussi de travaux de nuit de 20h00 à 6h00.




Agenda




Du 23 au 25 juin
FÊTE PATRONALE

Samedi 23 et dimanche 24 juin
CHALLENGE MICHEL PREVOTEAU

Vendredi 13 et samedi 14 juillet
FÊTE NATIONALE

BAZANCOURT EN 1 CLIC

culturel

Accès direct

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre
newsletter et restez informés !


SAISISSEZ VOTRE EMAIL